09 décembre 2007

Le cockpit

Je ne me suis pas cassé la tête, j'ai acheté l'option cockpit en ABS deTopflite à monter. J'ai peint le tout hors du fuselage avec les couleurs recommandées.J'ai réalisé à l'aérographe un bandeau bleu (avec la glycéro satinée qui me servira pour peindre l'ensemble de l'avion : peinture Leroy Merlin). En effet, lorsque la verrière sera collée, une partie bleu sera visible à l'intérrieur. Il faut donc la peindre avant. Attention, j'ai commencé par préparer la surface : vitrificateur, enduit de rebouchage, revitrificateur, aprêt glycéro... [Lire la suite]
Posté par Boubastar à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2007

L'entoilage des gouvernes en structure

Les parties mobiles de certaines gouvernes sont en structure et doivent d'abord être entoilées au film termo-retractable. Pour ma part, je les ai recouvertes de Diacov. J'ai réalisé les faux-compensateurs sur les ailerons (en balza, vitrifés et non-entoilés. Ils seront peints directement).   La dérive avec le faux compensateur : la une fausse tringlerie est simplement collée sur l'entoilage pour le faire comme le vrai. Le guignol est une pointe de charnière bâton coupée en deux et la tringlerie est issue d'une très fine... [Lire la suite]
Posté par Boubastar à 20:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 décembre 2007

Entoilage et finitions

J'ai décidé d'entoiler les parties coffrées avec de la fibre 25g/m² selon la technique  de mon ami Erick Marin du club des hydravions du Rieulet que je remercie au passage, qui s'est lancé depuis plusieurs années dans la construction de maquettes. Dans l'ordre, voici les étapes (je commence par le dessous de l'aile): Etape 1 - Une fois l'avion terminé, il faut éliminer au mieux des défauts de surface avec un enduit de lissage (à gauche c'est le vitrificateur pour entoiler) Etape 2 - Après avoir poncé... [Lire la suite]
Posté par Boubastar à 22:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Modifications pour améliorer la maquettisation

10 ans après la fin de la construction de mon corsair, celui-ci retourne dans l'atelier pour quelques améliorations en terme de realisme : réalisation des trappes de train et des feux de position.   Le mécanisme est formé d'une corde à piano de 2.5mm sur laquelle sont soudés à l'étaing des pièces de laiton. Ce mécanisme est léger et simple. Il ne nécessite pas l'ajout de nouveau servo.  
Posté par Boubastar à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]