Le fuselage se construit en deux parties. Le dessus, à plat sur le chantier de construction et le dessous directement sur la partie suppérieure.

Pour la partie suppérieure : On fixes les deux baguettes sur le plan et on aligne les couples (qu'il faut parfois assembler), quelques pièces pour le train arrière, les baguettes... Mais toujours rien de bien compliqué. Il faut prendre le temps de bien ajuster les différentes pièces. J'ai tout coller à la colle à bois (colle blanche).

fuselage__9_

fuselage__5_

fuselage__6_

Bien vu le guigol de dérive qui ne sera plus visible par la suite!! On voit que Top Flite a pensé son kit pour permettre d'en faire une maquette. On voit ci-dessous la commande.

fuselage

fuselage__14_

Il reste maintenant à coffrer la partie suppérieure et faire une "ébauche" de ponçage (on en laisse un peu pour la finition ^^ ). Pour le coffrage, j'utilise de la cyano épaisse et par endroit de la colle blanche.

f1

Vue de derrière avec le guignol de dérive qui ne sera pas apparant, ça fera maquette!!

f2

f5

J'ai fabriqué un support en polystyrène pour maintenir le fuselage lors de la construction de la partie inférieure. j'ai calculé la hauteur pour que la dérive ne touche pas le sol lorsqu'elle sera montée, comme ça il me servira aussi pour le transport.

f3

 

.

Le fuselage installé sur son support...

f4

 

Pose des couples de le partie inférieure.

f6

Le dessous est coffré, ce n'était pas facile car les planches de coffrage étaient très raides. Même en mouillant, le bois reste cassant. J'ai rattrapé les imperfections au ponçage et au mastique (en photo ci-dessous).

Il reste néanmoins de très légers défauts de surface qui, a mon avis, ne seront pas visibles. Et puis il ne faut pas oublier que le vrai était tout cabossé...

corsair1