Il y a 16 ans, je rêvais de faire un corsair: l'aile mouette, les volets, le train rentrant...
J'étais béat devant les têtes brûlées... Et puis « la mort sifflante » comme l'appelait l'ennemi, restera un avion mythique à jamais.
Bref 16 ans plus tard, à Naussac, coin de paradis au fin fond de la Lozère, l'ai eu comme une révélation.

Après avoir acheté un plan de Corsair (MRA) il y a 10 ans, je n'ai cessé de me dire (trop compliqué, pas assez d'explications, de retours sur ce modèle...)
Même si, comme vous l'aurez bien compris, je suis loin d'être un débutant en construction, cette aile en W m'a toujours fait peur.

Mais voilà, je n'ai fait que des avions de VGM  ARF ces dernières années et j'ai le cuter et la colle blanche qui me démangent.
« Alors, c'est parti, je me lance » me dis-je.

A peine rentré de vacances, mon choix est arrêté sur le Corsair giant de Top flite.
Il me le faut tout de suite VITTTTTTEEEEE  j'en veux, j'en veux, j'en veux....
(bein oui, ça fait 16 ans que j'attends alors maintenant il ne faut plus que ça tarde :p  )

On fait le tour: Pigs le moins cher mais pas avant 6 semaines... Arg...
Et Tower Hobbies??? (héhé où sont mes racines américaines? Heuuu Bein je n'en ai pas tant pis...)
470 euros port et frais de Douane compris avec l'avion, et tout- le petit matériel (roues, charnières, faux-moteur, cokpit, colle, microfiler...). Pas mal avec tout ça on est 100 euros moins cher qu'en France.

Désolé les Français mais mon porte-monnaie est moins patriote que moi ^^ Alors c'est parti!!!!

4 jours plus tard, coup de sonnette qui me réveille « Mais qui vient me réveiller à cette heure?? ».
Eh oui c'etait mon corsair. Trop fort ces amerloc'!!! On aurait bien des leçons à prendre...

Bref j'ouvre la boite devant les yeux émerveillés de mon fils de 5 ans qui, habitué à voir arriver des ARF me lâche « Ah , eh bien celui-là, il n'est pas prêt de voler »!

Merci Fils de m'encourager (de toutes façons il vole déjà dans mes rêves ^^) poète à ses heures...